Journée technique de transfert des résultats préliminaires du projet LIFE-Aquemfree

Journée technique de transfert des résultats préliminaires du projet LIFE-Aquemfree

Une journée technique de transfert des résultats de recherche sur le projet LIFE-Aquemfree s’est tenue aujourd’hui dans la salle de réunions de l’Institut de Murcie de Recherche et de Développement agraire et alimentaire (IMIDA), pour le personnel technique de la Consejería de l’Eau, de l’Agriculture et de l’Environnement.

L’objectif de cette journée, inaugurée par Juana Mulero, directrice de l’IMIDA, était de présenter le système mis en marche pour la décontamination d’eaux usées dans les fermes par photocatalyse solaire et de regrouper les avis des techniciens experts de la Consejería, afin d’adapter les résultats finaux aux circonstances réelles des exploitations commerciales, en couvrant les besoins de manière effective.

Les conférenciers suivants y ont participé : Isabel Garrido, gérante du projet de l’IMIDA, qui a abordé le contexte général de l’initiative LIFE-Aquemfree ; José Fenoll, coordinateur scientifique du projet (IMIDA), qui a évoqué « l’Application de la photocatalyse solaire : résultats et expectatives » ; Lucas Galera, directeur de R&D+i de Novedades Agrícolas, S.A, qui a expliqué le système du prototype et des équipements pilote ; et Fulgencio Contreras, technicien responsable de l’OTRI de l’IMIDA, qui a détaillé les « Nouveaux instruments financiers du PDR (Programme de Développement rural) pour les projets d’innovation ». Une table ronde a également eu lieu avec les questions et commentaires des participants.

Aquemfree est l’acronyme du projet intitulé « Décontamination des eaux usées dans les fermes à l’aide de produits phytosanitaires provenant de restes, rinçages et lavages par photocatalyse solaire », cofinancé par le programme LIFE de la Commission européenne. Le projet se veut de démontrer une technique alternative économique et écologique pour dégrader l’intégralité des résidus de pesticides contenus dans les eaux usées produites dans les fermes, provenant de restes d’emballages et de réservoirs de traitement, de rinçage de réservoirs après utilisation, de lavage de machinerie et d’équipements, à l’aide d’un équipement novateur installé dans les exploitations. Cela offre une solution à un problème européen actuel et en particulier dans la zone méditerranéenne.

L’IMIDA a installé un prototype dans la ferme Torreblanca en juin 2015. L’équipement a été modifié afin de le rendre plus compact et mieux adapté aux exploitations commerciales après une année de résultats prometteurs, même en hiver.

Quatre équipements pilotes Aquemfree vont donc être installés dans les mois à venir dans d’autres exploitations de légumes à l’air libre à Torre Pacheco, de citronniers à Santomera, de pêchers à Cieza et de légumes sous serres à Águilas. L’objectif est de vérifier leur effectivité pour les cultures et circonstances les plus représentatives de la Région et de l’agriculture méditerranéenne.

Ce projet est coordonné par l’IMIDA et cofinancé par le programme LIFE de la Commission européenne et l’Université de Murcie ; Novedades Agrícolas S.A. et Fecoam participent en tant que partenaires. La Consejería de l’Eau, de l’Agriculture et de l’Environnement collabore par l’apport d’experts techniques dans différentes matières, selon l’information apportée par le Gouvernement régional.

pour Voir les résultats clic ici 

0 comments

Leave a comment


Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies.